高三下不再有外教课,标志着外教课正式结束。严蒙达老师前几天将上学期的期末作文下发,当时要求围绕一张照片展开叙事,于是便有以下的一篇作文,其中的地点和内容均为虚构,并非真实的历史事件。

Le Théâtre « du Peuple » à Bucarest, en Roumanie

Les sièges de devant effondrés, le plancher presque entièrement teint de rouge … Ceux qui ne connaissent pas cette histoire ne peuvent imaginer que, cette scène de meurtre appartient au patrimoine culturel de ce pays.

C’est une longue histoire, exaltante mais déprimante. La Roumanie, ce pays situé à l’est d’Europe, a été sous le contrôle de Ceausescu, le dictateur qui aimait bien les idées de Staline, l’industrie et la politique de haute pression. Comme tous les pays d’Europe de l’est sous le Plan Molotov, le rideau de fer de l’URSS, la Roumanie a vécu sous une économie planifiée et le peuple n’a pas eu assez de nourriture, ou simplement de force pour résister. Alors ce stade a été construit, pour les discours de Ceausescu, et, nommé paradoxalement « le Théâtre du Peuple ».

Tout a changé en 1989. Cette année Ceausescu a mis en œuvre la réforme économique, donc les citadins de Bucarest ont été les premiers à connaître le monde réel, tout en apprenant que le dictateur leur avait menti … C’était dans ce stade où les premiers criaient « A bas Ceausescu », c’était ce lieu où la lutte a commencé, c’était encore là où les peuples ont exécuté le dictateur et ses confrères, et après, le stade a été abandonné par les citoyens pour effacer l’influence de Ceausescu …

Aujourd’hui, on le garde, pour en mémoire de la valeur de la démocratie.